MAITRI-OI
Sophrologie à Grenoble
 
 

UNITE - CORPS - ESPRIT

 

Le coaching éclairé

14 Sep 2022 Christophe FONTAINE coaching

Quelles différences entre le coaching et le consulting ?

Le coaching peut aider à transformer un entrepreneur en grand leader.
Le consultant, d’un autre côté, procure l’expertise, la connaissance et l’assistance nécessaires pour atteindre un objectif. Souvent, les lignes entre coaching et conseil se brouillent !

Cela peut créer une situation qui est inefficace pour aider le client à décider ce dont il a réellement besoin. Savoir quand utiliser les services d’un coach ou d’un consultant peut être crucial pour votre business ou votre vie privée : soit en vous aidant à développer vos compétences, soit en vous ouvrant un nouveau champ de connaissance pour résoudre votre difficulté.

coaching éclairé
Coaching
Coaching

Voici 13 points de vue sur la différence entre coaching et conseil pour vous aider à sélectionner l’un ou l’autre.

1. La Vérité versus l’Exécution

La différence principale entre coaching et consulting est que le coaching extrait les réponses du client alors que le conseil dit au client quoi faire. Avec le coaching, vous développez des stratégies pour découvrir votre propre vérité par vous-même. Avec le conseil, vous obtenez des outils qui vous aident à avancer et à agir. Les deux peuvent être utiles en fonction de l’objectif et de l’intention du client.

2. Instruire versus Guider

Si par exemple vous apprenez à faire du vélo. Le consultant ferait du vélo pendant un certain temps et vous écrirez un manuel sur comment faire du vélo. Un coach vous mettrait sur le vélo et marcherait à vos côtés, vous guidant sur le processus jusqu’à ce que vous vous sentiez assez confiant pour conduire le vélo par vous-même. Embauchez un consultant quand vous avez besoin d’un expert qui peut vous enseigner un processus ou une méthode. Embauchez un coach quand vous voulez vous découvrir et prendre conscience de vos ressources.

3. Construire une compétence versus Résoudre un problème

Le coaching, c'est construire une compétence. Le conseil, c'est aider le client à résoudre un challenge de business particulier. Les deux peuvent être liés, mais nous différencions le conseil (aider le client à adresser ou résoudre un challenge spécifique en opérations, réputation ou position concurrentielle) et le coaching (aider un leader ou une équipe à inspirer la confiance et guider efficacement)

4. Expertise externe ou croissance par l’interne

Un consultant est généralement un expert dans un domaine qui procure des conseils techniques et professionnels basés sur la compréhension, la connaissance et l’expérience particulières. Un coach en revanche aide les clients à trouver leur propre clarté et réponses et les assiste à comprendre comment avancer vers l’atteinte de leurs objectifs et à croître personnellement.

5. Exploration versus procurer des possibilités

Quand vous "coachez", vous explorez les options. Quand vous consultez, vous procurez les options. Connaître la différence permet de procurer la valeur la plus grande à votre client. Quand vous "coachez", vous aidez les clients à explorer les possibilités par eux-mêmes qu’ils pourraient ne pas voir. Quand vous consultez, vous prenez ces possibilités et leur procurez des options sur la base de votre connaissance et de votre expérience.

6. « Vous savez » versus « Je sais »

Le rôle du coach est de travailler comme votre égal. Le coach est là pour vous aider à trouver les réponses pour vous-même. Il est un mur de réflexion qui fournit les bonnes questions pour vous amener à penser aux solutions. Un consultant est un expert qui est là pour vous fournir les « bonnes réponses » basées sur leur analyse de la situation. Ils posent les bonnes questions pour vous apporter les réponses.

7. Guidance versus Autorité

Développer le potentiel des clients est plus un acte de coaching qui peut dériver du client. L’expertise des matières techniques et des sujets est attendue d’un consultant. En tant que coach de carrière, je peux ne pas comprendre le processus de mon client, mais je peux le guider vers une recherche d’emploi meilleure et plus efficace. En tant que consultant, je parle comme une autorité du marché de l’emploi, de la recherche et du recrutement.

8. Recommandation versus Exploration

Les consultants diagnostiquent un problème et fond une recommandation. A partir de là, ils emmènent le client vers un endroit basé sur ce qu’ils pensent comme le meilleur. Les coachs ne diagnostiquent pas le problème ; plutôt ils construisent un partenariat avec les clients pour définir les questions principales qu’ils veulent explorer et créent une expérience pour que les clients parviennent à leurs propres réponses, sur la base de ce que les clients croient fonctionner le mieux.

9. Poser des questions versus fournir des solutions

Il y a une distinction claire entre le coach et le consultant. Un bon coach est une personne qui écoute bien, il laisse le silence faire le travail. Il cherche à comprendre à travers un questionnement réfléchi et sincère, sans jugement. Et il guide le client à voir les solutions par lui-même en questionnant, pas en indiquant. Le consultant, de l’autre côté, procure des solutions. La clarté durable et la croissance vient de l’intérieur.

10. Une approche différente pour une même intention

En coaching, les réponses et les solutions sont générées par le client lui-même avec le coach comme "facilitateur". En conseil, les réponses et les solutions sont fournies par le consultant en tant qu’expert de la matière. Alors que le résultat final est similaire : supporter l’apprentissage, les choix et l’action appropriée du client ; les approches et les processus sont très différents.

11. La focalisation sur le problème ou sur le client

Selon moi, la différence clé entre les coachs et les consultants est sur le point de focalisation. En conseil, la focalisation est sur le problème, et le consultant propose les meilleures pratiques pour régler le problème. En coaching, la focalisation est mise sur le client et sur l’aide qu'il peut leur apporter pour puiser dans leurs propres capacités pour résoudre les problèmes et les challenges qui émergent dans le travail et dans la vie.

12. Conseil versus émancipation

Les coachs sont entrainés à émanciper le client pour prendre leurs propres décisions. Les coachs expérimentés savent comment poser les bonnes questions pour motiver le client à faire émerger leurs propres solutions pour qu’il se sente en capacité pour avancer dans sa vie ou ses affaires selon ses propres termes. Les consultants sont engagés pour fournir des conseils d’expert dans leur domaine. Les deux peuvent vous permettre de vous développer de façon très significative.

13. La différence repose sur qui est l’expert

Les coachs présupposent que le client est l’expert de ses affaires. À travers un questionnement actif et puissant (qui provoquent la réflexion), un coach aide le client à résoudre ses propres problèmes. Le consultant est quant à lui pré-supposé expert. Comprendre cela est très important puisque le coaching produit des transformations qui perdurent et ont du sens, alors que le conseil produit généralement des réponses court-terme à un problème spécifique.

consulting coaching
expertise coaching

Le coaching éclairé proposé par unité-corps-esprit offre le meilleur des 2 mondes et plus !

Le coaching éclairé est avant tout un coaching. Il vise donc à développer le client et l’aider à trouver ses propres réponses, ressources, motivations aux problèmes ou situations difficiles de la vie ou du travail. Ce coaching classique est augmenté ici dans deux directions. La première est la connaissance des domaines de préoccupation par le coach.

Il utilise la connaissance du sujet par le coach pour effectuer un questionnement particulièrement puissant et précis. Quand le client estime ne pas avoir de pistes de solutions, le coach peut proposer des scénarios ou des expériences pour confronter le client à d’autres cadres de résolution. L’objectif n’est pas de conseiller ou d’apporter des solutions, mais de proposer d’autres angles de considération de la difficulté. Pour cela, le coaching enrichit la base expérientielle du client.

Il l’aide aussi à prendre conscience que sa lecture du monde est liée à sa carte personnelle du monde. Le processus vise à recomposer les composantes personnelles du client que sont les comportements, les capacités, les croyances, les valeurs, l’identité et la dimension trans-personnelle.

La deuxième différence repose sur l’ancrage du coach. Alimenté par le développement spirituel et la pratique de la méditation, l'ancrage du coach permet de dépasser une approche purement mentale. Il repose sur un enracinement à la terre et une connexion au ciel qui ouvrent à l’intuition et à la connexion énergétique avec le client. Ce coaching particulièrement performant combine une résolution rapide de la situation ainsi qu’une transformation pérenne de la carte du monde du client et de ses composantes et ressources existentielles.

Si ce sujet vous intéresse ou si vous souhaitez expérimenter cette approche, vous pouvez visiter mon site : 


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Sophrologie, relaxation, méditation : quelles différences ?

30 Sep 2022

Sophrologie
La sophrologie a été créée par son fondateur Alfonso Caycedo (neuropsychiatre d’origine colombienne) en 1960 à partir de toutes ses connaissances médicales et ses voyages (Inde, Tibet, ...

Le coaching éclairé

14 Sep 2022

Quelles différences entre le coaching et le consulting ?
Le coaching peut aider à transformer un entrepreneur en grand leader.
Le consultant, d’un autre côté, procure l’expertise, la connaissance ...

Les domaines d'action de la sophrologie

10 Mai 2022

1. Définition de la sophrologie
La sophrologie est un des outils qui permet d'accompagner les besoins de transformation personnelle.
C'est une technique psychocorporelle qui induit un état de consc...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion